Archive | octobre 2012

Journée territoriale d’échanges du réseau de l’orientation

par Guillaume Kieffer

La Région Alsace et La Maison de l’emploi et de la formation du bassin de Strasbourg ont organisé le 25 octobre 2012 la première Journée territoriale d’échanges réciproques de savoirs du réseau strasbourgeois de l’orientation (JTE). Cet évènement consacré aux professionnels de l’orientation scolaire ou professionnelle a réuni 120 personnes autour des thématiques de la connaissance des métiers, de l’orientation et de la formation tout au long de la vie.

Au cours de cette journée, 46 ateliers été proposés par 24 structures et ont permis aux personnes présentes de s’informer sur les actions, pratiques, outils et évènements du bassin de Strasbourg. Mais ce moment convivial a surtout permis à l’ensemble des partenaires présents de se rencontrer, d’échanger entre eux et de rentrer en contact !

Vous trouverez sur le site www.jte-strasbourg.fr les 51 fiches ateliers. Chaque fiche résume une action en faveur de l’orientation mise en place sur le bassin strasbourgeois et qui a été présentée le 25 octobre. Vous y trouverez également les coordonnées d’une personne à contacter si vous souhaitez obtenir d’avantages de renseignements.

Cette journée n’était que la première étape d’un travail d’animation et de structuration du réseau des acteurs de l’orientation sur Strasbourg, qui nous amènera vers la labellisation du bassin au titre du Service Public de l’Orientation. La prochaine Journée Territoriale d’Echange qui aura lieu au printemps 2013 portera sur l’information métier et les outils développés par les branches professionnelles.

Afterwork GPEC congrès à Offenbourg

Par Agathe BINNERT

Le 20 septembre dernier, une cinquantaine d’acteurs français et allemands de la filière congrès – rencontres économiques se sont retrouvés au cours d’un afterwork à la Messe Offenbourg. Après la présentation des résultats de l’étude GPEC menée de février à septembre auprès de 64 entreprises des bassins de Strasbourg et de l’Ortenau, les témoignages se sont succédés autour de l’enjeu de prospective des emplois et compétences du secteur, dans le cadre de la rénovation du palais des congrès et du nouveau parc des expositions de Strasbourg. Lionel Delbos, directeur du développement économique et de l’attractivité de la Communauté Urbaine de Strasbourg a rappelé que cette GPEC s’inscrivait dans la stratégie de sa feuille de route ECO 2020. Bruno Jahn, directeur du Groupement des Hôteliers Restaurateurs du Bas-Rhin et administrateur de la maison de l’emploi a confirmé les besoins en formation récurrents de la profession. Armin Schmidt, DRH d’Europa-Park et l’Agentur für Arbeit d’Offenbourg nous ont présenté une expérience réussie de job dating transfrontalier et Peter Cleiss de la Bildungsregion Ortenau nous a fait part du projet d’atlas des formations, à étendre sur le territoire strasbourgeois. Le débat s’est ensuite orienté vers la RSE, responsabilité sociétale des entreprises, qui a été identifiée au cours de l’étude comme un levier pertinent pour mobiliser les entreprises de la filière autour de la GPEC. Michel Bintz, DRH de Strasbourg Evénements, membre de la maison de l’emploi et Mireille Dartus, directrice du Strasbourg Convention Bureau, ont développé la nécessité de mettre en place une chaine de valeurs entre les acteurs de la filière pour garantir une offre de services cohérente et qualitative au client final. A l’issue de l’afterwork, Werner Bock et son équipe de la Messe Offenburg nous ont proposé une visite très appréciée des infrastructures de la Messe Offenbourg.

Suite à l’étude GPEC, des workshops franco-allemands seront proposés aux employeurs de la filière : initiation à la GPEC, nouvelle relation client, recrutement de talents à l’échelle transfrontalière.

Téléchargez la synthèse de l’étude

Visite de rentrée chez KLUMPP + MÜLLER

Par Sylvie VIGNERON

C’est reparti pour les visites d’entreprises dans le cadre du programme REVE. Après SOPREMA, SOMES, COSTIMEX et CHALOT depuis mai 2012, c’est pour la première fois une entreprise allemande du port de Kehl qui a ouvert ses portes le 20 septembre dernier aux 15 demandeurs d’emploi, associations et professionnels de l’emploi des quartiers du Neuhof et du Port du Rhin. Winfried REIMER, Responsable du site, a accueilli le groupe en toute convivialité, selon l’usage des entreprises allemandes. Le minibus spécialement réservé pour assurer le transport du Neuhof et du Port du Rhin vers l’entreprise, puis pour se rendre à un deuxième dépôt bord à eau, a été très apprécié.

Spécialisée dans le transport et la logistique, l’entreprise Klumpp + Müller recrute tous les ans des apprentis qu’elle forme durant 3 ans. Les métiers clés : conducteurs d’engins, magasiniers, transporteurs routiers, managers logistique, acheteurs, mécaniciens. Le départ à la retraite massif côté allemand des chauffeurs routiers suscite des besoins importants en recrutement. Autant sur les autres métiers présents dans l’entreprise, il est nécessaire de bien connaitre l’allemand, autant sur le métier de chauffeur routier, la connaissance de la langue allemande n’est plus un critère de sélection, ce qui signifie que les candidats côté français sont les bienvenus.
Ce qui peut aussi expliquer la pénurie des candidats pour Monsieur REIMER, c’est l’image négative du métier de chauffeur. Alors pour attirer des nouveaux profils et pour fidéliser ses 65 chauffeurs, l’entreprise Klumpp + Müller finance les formations et propose des conditions de travail avantageuses (salaires, avantages sociaux, bonne ambiance…).

Le seul salarié français, un alsacien présent dans l’entreprise depuis 33 ans, magasinier devenu responsable d’équipe, témoigne : « Je n’ai jamais pensé à quitter Klumpp + Müller, je me suis parfaitement intégré et l’entreprise continue d’évoluer ».

Les portes d’entrée territoriales de la création/reprise d’entreprise

Par Françoise SULTZER

Les Portes d’Entrée Territoriales de la création d’entreprises sont nées de la volonté de la Communauté urbaine de Strasbourg et la Région Alsace de  développer une offre du service lisible et adaptée pour les créateurs et les repreneurs d’entreprises, à la recherche d’accompagnement, de conseils et/ou de possibilités de financements.

Les objectifs de la Porte d’entrée :

  • Organiser un 1er accueil de qualité et homogène,
  • Donner de la lisibilité au réseau des opérateurs de la création et reprise d’entreprise pour les porteurs de projet,
  • Faire gagner du temps aux créateurs en les orientant au mieux quel que soit le degré de maturité de leur projet
  • Optimiser la prestation rendu au porteur de projet en s’appuyant sur l’ensemble de l’offre de service du réseau,
  • Mailler le territoire,

L’accueil est  gratuit.
La porte d’entrée se situe  comme point d’appui incontournable dans l’affichage donné au réseau et constitue une étape obligatoire pour tout créateur sur le territoire de la CUS.  Elle accueille tout type de porteur de projets quelle que soit sa spécificité.

9 Porte d’entrées sont opérationnelles  sur le Territoire de la Communauté Urbaine de Strasbourg :

  • Adie
  • Alsace Active
  • Chambre de Commerce et d’Industrie de Strasbourg et du Bas Rhin
  • CitésLab Quartiers sud
  • CitésLab Quartiers nord
  • Chambre de Métiers d’Alsace
  • Ogaca
  • Pôle emploi
  • Tempo

Tous les opérateurs du réseau Ocre (réseau des Opérateurs de la Création d’Entreprise) intervenant sur le territoire de Strasbourg, ont participé à l’élaboration d’une boite à outils commune qui leur permet une homogénéité de l’information.

Pôle emploi et mobilité européenne

Le programme Leonardo da Vinci est l’un des programmes européens « Education et Formation Tout au Long de la Vie » (EFTLV). Il permet la mobilité des personnes désireuses d’acquérir une expérience professionnelle en Europe, par le placement en stage professionnel à l’étranger et le renforcement des compétences linguistiques par des cours de langue sur place. Sur Strasbourg, ce programme est porté pour la première fois en direct par Pôle Emploi Alsace. La Maison de l’emploi de Strasbourg y participe par un co-financement en mettant l’accent sur les mobilités des demandeurs d’emploi vers l’Allemagne. Cette année, 11 demandeurs d’emploi sont partis en Allemagne et en Grande-Bretagne, et 4 viennent de partir au mois de septembre à Berlin et en Grande-Bretagne pour une durée en moyenne de 13 semaines. La Région Alsace participe également à ce programme par un cofinancement.

Voici le vécu d’un des participants à ce programme :

« Johann a 23 ans. Il est titulaire d’un Master 2 en écophysiologie et éthologie. Après la fin de ses études, il avait besoin d’approfondir et d’élargir ses acquis universitaires par un stage pratique. Pour cela, il a effectué par lui-même des recherches et a obtenu un stage auprès de l’Université de Liverpool. Grâce à la subvention européenne Leonardo, gérée par Pôle emploi Alsace et avec un co-financement Région Alsace et Maison de l’Emploi de Strasbourg, il a suivi un perfectionnement en anglais auprès de la CCI de Strasbourg pendant 15 jours (30 heures), et il a effectué un stage pratique à l’université de Liverpool du 16 avril au 15 juillet 2012. Sa mission consistait à mener la saison de terrain (durant la période de reproduction) sur les oiseaux marins d’une île protégée au nord du Pays de Galles. Il a pris en charge le suivi de différentes populations (dans le cadre d’un suivi à long terme au Royaume Uni) et participé activement aux travaux de recherche, impliquant du suivi télémétrique (GPS), menés sur l’île. Ce stage lui a permis de d’acquérir une solide expérience de terrain et d’orienter son parcours professionnel vers des thématiques qui lui sont chères. Il a également pu découvrir le milieu de la recherche scientifique dans un pays étranger et fortement améliorer son niveau d’anglais.    

Pour plus de renseignements sur le programme Leonardo Mobilité :
http://www.europe-education-formation.fr